Politique éducative et bien-être de l'élève

Les compétences psychosociales, l'éducation au développement durable, les différents parcours...

Les compétences psychosociales

Le système éducatif français a pour objectif de développer des compétences dans les différentes disciplines et dans les parcours transversauxL’école, centrée auparavant sur les mathématiques, le français, les langues vivantes, l’histoire géo, s’ouvre de plus en plus à des méthodologies et des éducations à des compétences transversales. Émergent alors les compétences psychosociales (CPS).

Dès 1994, l’OMS pointait l’importance des CPS et la définissait comme «   la capacité d'une personne à faire face efficacement aux exigences et aux défis de la vie quotidienne. C'est la capacité d'une personne à maintenir un état de bien-être psychique et à le démontrer par un comportement adapté et positif lors d'interactions avec les autres, sa culture et son environnement " (WHO, 1994). 

En 2004, l’OMS réorganisait les CPS en trois grands axes : les compétences émotionnelles, les compétences cognitives et les compétences sociales.

L’épanouissement de l’élève dans sa scolarité passe par son bien-être en tant qu’individu et dans ses relations à autrui. Il s’agit de créer des dispositions favorables aux apprentissages. Les enseignants sont de plus en plus nombreux à partager ces préoccupations émergentes pensant que les élèves doivent acquérir des compétences relatives aux savoir être dans une dimension citoyenne et sociale.

Le Conseil Académique Recherche, Développement, Innovation et Expérimentation a vu une dizaine de projets CARDIE rattachés à cette thématique lors de l’appel à projets pour l’année 2022-2023.

C’est pour toutes ces raisons que nous avons choisi les CPS pour la première lettre de la CARDIE de 2022-2023. Entre innovation, formation et projets pédagogiques, le sujet est riche et pluriel.

La lutte contre le décrochage scolaire

Recherchez par mot-clés