Réalisations d'élèves en cinéma et audiovisuel

Les festivals, les concours, les dispositis nationaux ou académiques offrent un cadre propice aux rencontres avec les œuvres, les artistes et les professionnels du cinéma. Mais ils permettent aussi aux élèves de réaliser et de présenter des productions de qualité.

 

Dans le cadre de dispositifs nationaux

Dans le cadre de Lycéens et apprentis au cinéma (article publié dans la revue Eclairs

En décembre 2017, plusieurs classes du lycée Borda de Dax inscrites ont rencontré le réalisateur du film, Sacha Wolff, ainsi que l'acteur principal Toki, ce qui a donné lieu à divers exercices d'écriture :

Pour lire l'entretien réalisé par les élèves : cliquer ICI

Pour lire les critiques du film Mercenaire de Sacha Wolf rédigées par les élèves : cliquer ICI

Dans le cadre de festivals

Festival International du Film d'Histoire de Pessac

Les 30 ans du Festival International du Film d'Histoire

Fréquentation record en 2019 au Festival International du Film d'Histoire de Pessac qui remporte toujours le même succès auprès des enseignants et du public scolaire (Voir l'article) grâce à un programme scolaire soigneusement élaboré.

Nombreux à assister aux séances de projection tout au long du mois de novembre, à l'occasion des séances décentralisées dans les salles de cinéma partenaires de toute l'académie, mais aussi au cinéma Jean Eustache de Pessac, les élèves portent la cinéphilie plus loin encore en s'engageant sur le temps du festival.

 
Une dizaine d'élèves ont ainsi participé au jury lycéen décernant le prix Bernard Landier au meilleur documentaire inédit. Un autre groupe de lycéens volontaires ont rédigé des critiques sur les films en compétition dans le cadre de l'atelier critique, sous la férule d'Alain Bergala et Jean-François Cazeaux.

La Llorona, le film de Michael Chaves proposé en ouverture du festival, mais également Notre Dame du Nil d'Atiq Rahimi, Mr Jones D'A. Holland, ou encore Jojo Rabbit de Taika Waititi ont inspiré de nombreuses critiques.

 
  
 
 
Critiques de Romain Dupouy (Lycée Sud Médoc), Noémie Grette (Lycée Montesquieu) Critique de Cléo Duprat (Lycée Magendie) Critiques de Romain Dupouy (Lycée Sud Médoc),Callista Thomson (Lycée Magendie), Mathéo Dastugue (Lycée Toulouse Lautrec) Critiques de Mathéo Dastugue (Lycée Toulouse Lautrec), Micheline Nsa Allere (Lycée Pape Clément), Douah Heyssam (Lycée Condorcet), Léah Sacramento et Cléo Duprat (Lycée Magendie)

  

27ème édition 

Au cours du 27e Festival du Film d'Histoire de Pessac, un groupe de lycéens de Gironde a suivi la manifestation et proposé son regard critique sur les films de la compétition internationale. Cet atelier a été animé Alain Bergala, critique de cinéma, enseignant, scénariste et réalisateur, et encadré par Jean-François Cazeaux, de la DAAC du rectorat de Bordeaux.

Another Day of Live

Critique de Mehdi Kassou

Les témoins de Lendsforf

Critique d'Etienne Cimetière-Cano et Gabriel Arnaud-Gomez

Edmond

Critique de Mehdi Kassou

Leto

Critique de Gabriel Arnaud

 

 

Festival du Film de Sarlat

Productions des "petites séquences" (courts métrages) réalisées par les élèves lors du Festival du film de Sarlat.



Dans le cadre de programmes académiques (films présentés aux rencontres Clap Première)

En fin d'année scolaire, les élèves de l'académie impliqués dans des projets audiovisuels sont invités à une journée de restitution au cours de laquelle leurs productions sont diffusées dans une des salles de cinéma partenaire de chaque département. La projection peut-être publique, sur le temps scolaire ou hors-temps scolaire, selon les départements.

 

Cliquer sur l'image pour voir les films.

 

        

Naissance d'un nouveau cinéma militant.                 Space Tour

 

Une classe du lycée Saint-Genès a choisi de réaliser un film sur et à partir du cinéma militant de C. Marker, fondateur du mouvement ouvrier Medvedkine, film qui retrace l'histoire de ce collectif s'emparant de la caméra pour en faire une arme de combat.Le film a été réalisé  par la classe de Première Option audiovisuelle SEN du lycée professionnel Saint-Genès à partir d'extraits d'A bientôt j'espère, La charnière et Classe de lutte. Ce travail a été accompagné par leur professeur Angélique Caron, et Christophe Leroy, un professionnel de l'association Les Passagers du réel. Sur un mode beaucoup plus humoristique, des élèves du lycée Camille Jullian ont également réalisé un film de montage à partir d'images tirées des plus grands films de science fiction. Dans le cadre de l'enseignement Littérature et société, elles ont réalisé un film faisant la promotion d'un voyage dans l'espace en parodiant le langage publicitaire.

 

Dans le cadre d'ateliers artistiques

 

          Par hasard, 2017       

Juste une histoire de temps, 2015

Nina Beschi, Julien Grohar et Tristan de Saint-Denis ont réalisé Par hasard, film qui utilise le cadrage, la voix off et la bande son pour entrer dans l'intimité du personnage. Ce film a été présenté au concours Vidéo Mix. Juste une histoire de temps a été écrit, réalisé et monté par Tom Orliaguet, élève de l'atelier du lycée F. Magendie. Ce film reprend sur un mode actuel les codes du cinéma burlesque.

 


 

  •  Dans le cadre du parcours Histoire(s) de cinéma(s) autour de Pier Paolo Pasolini

- Cliquer sur l'image pour voir les films - 

 

 

La richesse de l'œuvre et de la vie du réalisateur italien a été l'occasion d'un travail de recherches et documentation sur la vie et l'œuvre de l'artiste, mais aussi d'analyses et d'études. Une classe de l'option cinéma du lycée Max Linder de Libourne s'est intéressée aux combats de Pier Paolo Pasolini et a choisi de travailler sur les différentes formes d'exclusions sociales comme l'homophobie.


 

Une classe de 1ère L du ycée Elisée Reclus de Sainte-Foy-La-Grande a mené un projet ambitieux présenté sous la forme d'un générique créatif qui rend compte de la transdisciplinarité de l'ensemble de ce parcours culturel.

Voir l'ensemble du projet



 

Un voyage peu commun - 2016 d'Antoine Pinson sur une idée des élèves d'une classe de 3è C du Collège Montaigne de Lormont


Synopsis : Tous les jours le chauffeur de bus Abdel Bachir fait le même trajet, arrêt Cracovie, arrêt Pékin, arrêt Porto, arrêt Sanaa, embarquant avec lui des passagers prompts à se moquer du dernier monté...


Le film comporte une petite séance d'animation réalisée par Apolline Delporte.

 

 

 

 

Droit de diffusion d'oeuvres cinématographique ou audiovisuelles dans les établissements scolaires

Pour consulter le texte ministériel, cliquer ici (lien avec Texte ministériel sur la propriété intellectuelle

Pour consulter le BO du 1er février 2007 sur les droits d’auteur, cliquer ici lien avec BO 1er février 2007 ( droits d'auteur)