Présentation des services départementaux de l'Éducation Nationale du Lot-et-Garonne

Recherchez par mot-clés

DSDEN 47

Coordonnées et organisation

DSDEN de Lot-et-Garonne


23 rue Roland Goumy
CS 10001
47916 AGEN Cédex 9

Téléphone : 05.53.67.70.00

E-Mail: ce.ia47@ac-bordeaux.fr

Les Services de la DSDEN de Lot-et-Garonne sont ouverts au public du lundi au vendredi :

  • le matin de 8h30 à 12h15.
  • l'après-midi de 13h30 à 16h30.

Les appels téléphoniques sont reçus :

  • du lundi au vendredi de 8h00 à 12h15 et de 13h30 à 18h00.

Organigramme

Histoire de la D.S.D.E.N (anciennement inspection académique) à Agen

En 1966: le problème d'exiguïté apparaît dans le bâtiment originel de la cité administrative, place Armand FALLIERES, à AGEN où sont regroupées les administrations de plusieurs ministères.

Décembre 1966: Implantation dans la cour principale de la cité administrative d'Agen de bâtiments préfabriqués afin d'y loger les services de la Direction Départementale de l'Agriculture et ceux de l'Inspection Académique.

Le transfert des services académiques a suscité des querelles de priorité avec les services agricoles au sujet de la nécessité de déménager. Finalement, deux bâtiments préfabriqués ont été installés dans la cour principale pour y installer chacun des 2 services. C'est donc, dès cette difficulté de partage de place que la nécessité d'isoler l'Education Nationale dans un immeuble indépendant, est apparue urgente.

Plusieurs arguments ont été mis en avant pour le choix de la localisation:

  • Le prix d'achat.
  • L'idée selon laquelle la dépense de l'Education Nationale serait amoindrie par l'achat de bâtiments vieux à rénover plutôt que la construction d'un nouvel édifice.
  • La situation centrale du bâtiment de la cité administrative et la tranquillité du quartier apparaissent comme indispensables au fonctionnement des nouveaux bureaux.
  • Point non inondable de la ville.

Deux solutions étaient envisageables:

  • Profiter de la proximité de 2 immeubles à l'angle de la cité administrative susceptibles d'acquisition. Toutefois, il s'agissait d'une part de procéder à la restauration coûteuse de ces derniers puisqu'ils appartenaient à un ensemble historiquement classé (Tour du chapelet) et d'autre part de respecter l'enveloppe budgétaire moyenne en référence avec l'expérience de la construction de l'Inspection Académique de Pau (64).
  • Construire un bâtiment neuf obéissant à la fois à des exigences géographiques (caractère central dans le plan de la ville) , et économiques avec la comparaison du coût de revient de l'inspection Académique de Pau soit 22 millions d'Euros.

De manière générale, en 1966 la question des concentrations administratives a abouti à Agen, à la délocalisation de l‘Inspection Académique pour le Ministère de l'Education Nationale.

En 1977, le projet de construction retenu a été celui de l'architecte M.PAYEN-LECREVISSE, décédé avant de n'avoir pu achever l'édification, et dont la fille, aussi architecte finalisa l'entreprise.

L'implantation choisie en concertation avec les services de la commune d'Agen a été décidée sur une parcelle de terrain, appartenant à l'association diocésaine et rétrocédée à la ville d'Agen pour les besoins de la construction de l'Inspection Académique. Le caractère inondable du terrain a imposé la mise hors d'eau des bureaux, sur 4 niveaux avec une habitabilité à partir du 1erétage.

En 1985, lorsque le caractère inondable du terrain a été levé, le rez-de-chaussée a pu être aménagé avec le bureau de l'accueil du public, une salle de réunion, les archives et le garage pour les livraisons de matériel et les véhicules de service.

Le logement de fonction de l'Inspecteur d'Académie n'a pas été reconduit dans la mesure où de nouveaux services sont apparus en 1968 comme l'Inspection de l'Apprentissage, information et orientation, tandis que l'Inspecteur d'Académie ne disposerait plus de logement sur place. Seul un agent bénéficie d'un logement de fonction.

Présentation du Lot-et-Garonne

Présentation du département

Département rural, le département du Lot-et-Garonne est un franc verger potager avec près de 60 % de la surface du département consacrée à l'agriculture. Le pruneau d'Agen, la tomate de Marmande, la fraise et les vignobles en sont le plus beau fleuron.

Sa superficie est de 5864 km2 et sa population est de 337 883 habitants (population estimée au 1er janvier 2008).

Sa préfecture est AGEN (33 245 habitants). Ses 3 sous-préfectures sont MARMANDE (18 604 hab.), VILLENEUVE SUR LOT (24 686 hab.) et NERAC (9 474 hab.). Le département est découpé en 40 cantons et 317 communes.

Département rural, le département du Lot-et-Garonne est un franc verger potager avec près de 60 % de la surface du département consacrée à l'agriculture. Le pruneau d'Agen, la tomate de Marmande, la fraise et les vignobles en sont le plus beau fleuron. Si l'industrie reste peu présente, le premier secteur industriel est le domaine agroalimentaire suivi par l'industrie du bois, les industries d'équipements mécaniques et métallurgiques. On assiste aujourd'hui à un fort développement du secteur tertiaire. Les nouvelles technologies et le développement des infrastructures de communes permettent le développement d'industries innovantes.

  • population active totale: 114 653
  • taux de chômage: 9 %
  • Emploi par secteur d'activité:
    • Agriculture: 10.65 %
    • Construction: 6.83 %
    • Tertiaire: 66.75 %
    • Industrie: 15.77 %

Situation géographique du département

Entre Guyenne et Gascogne, le Lot-et-Garonne est un département aux paysages fortement variés, marqué et influencé par les régions historiques voisines. Au cœur de l'Aquitaine et à la porte de la région Midi Pyrénées, le Lot-et-Garonne tire son nom des 2 principaux fleuves qui le traversent le Lot et la Garonne, qui ont largement influencé la géographie du département.

Entre Guyenne et Gascogne, le Lot-et-Garonne est un département aux paysages fortement variés, marqué et influencé par les régions historiques voisines. Au cœur de l'Aquitaine et à la porte de la région Midi Pyrénées, le Lot-et-Garonne tire son nom des 2 principaux fleuves qui le traversent le Lot et la Garonne, qui ont largement influencé la géographie du département.

Le Lot-et-Garonne est un puzzle, fortement marqué par des différences de terroirs. Il est une mosaïque de petits pays, chacun d'eux correspondant à une continuation géologique et climatique des départements voisins plus homogènes. A l'est la forêt des landes, et les collines du Gers, du sud au Nord, la vallée de la Garonne, et sa riche plaine agricole, à l'ouest, la vallée du Lot évoquant le Quercy, puis plus au nord, les premières forêts du Périgord noir voisin, enfin le nord du département, prolongement naturel des terroirs du Bordelais et de la Dordogne.

L'eau est omniprésente dans le département avec la Garonne, le Lot et le Gers, qui furent des voies de navigation importantes et qui ont favorisé une agriculture riche et variée.