Premier degré

Les écoles et les circonscriptions du 1er degré.

Recherchez par mot-clés

DSDEN 33

L'organisation en Gironde

Le département  de la Gironde compte actuellement 26 inspecteurs de l'éducation nationale (IEN)  chargés de circonscriptions du 1er degré réparties sur l'ensemble du territoire. Le dernier redécoupage des circonscriptions sur le territoire girondin date de 2017. Son objectif consistait au rééquilibrage des missions de chaque inspecteur de l'Education nationale (IEN) qui a la responsabilité d'une circonscription.


Il a été effectué sur la base des secteurs de collège afin que le pilotage et l'animation pédagogique des écoles soient en cohérence avec ceux des établissements. Cette opération a fait l'objet d'une information auprès des membres des personnels et des représentants des collectivités territoriales et des associations représentées au sein du comité technique paritaire départemental et conseil départemental de l'Education nationale.

Les 26 inspecteurs de l'éducation nationale en Gironde

21 IEN sont chargés d'une circonscription territoriale
Sous l'autorité du DASEN, ils ont la responsabilité d'une circonscription et y exercent des compétences pédagogiques et administratives. Cela implique la charge de toutes les écoles, publiques comme privées sous contrat, d'une circonscription qui regroupe un certain nombre de communes.
Assisté de conseillers pédagogiques et d'une secrétaire, chaque IEN  encadre l'activité des instituteurs et professeurs des écoles et est en relation avec les partenaires de la communauté éducative (enseignants, parents, élus, associations).
Les conseillers pédagogiques de circonscription (CPC) exercent leurs activités sous la responsabilité de l'IEN dont ils sont les collaborateurs directs. Ils ont une mission d'ordre pédagogique et administratif. Ils participent à la formation des enseignants du premier degré. Ils assistent les équipes d'enseignants et notamment les débutants.

2 IEN ASH chargés de l'adaptation et de la scolarisation des élèves en situation de handicap ainsi que des enfants en difficultés scolaires, exercent leurs fonctions chacun dans une partie du département
L'inspecteur de l'éducation nationale ASH  a compétence sur l'ensemble des enseignants spécialisés du département.  Il est secondé par des conseillers pédagogiques et, en matière de scolarisation des élèves handicapés, par des enseignants référents. Il assure le lien entre l'éducation nationale et la maison départementale des personnes handicapées (M.D.P.H.), créée par la loi du 11 février 2005, relative à l'égalité des droits et des chances, à la participation et à la citoyenneté des personnes handicapées.

1 IEN dont la mission consiste à l'accompagnement de l'enseignement préélémentaire.
Dans le cadre de la réforme du premier degré, en 2009, un inspecteur de l'éducation nationale a été chargé de la mission d'accompagnement de l'enseignement préélémentaire sur l'ensemble du département.

1 inspecteur (inspecteur de l'éducation nationale adjoint) : IENA
Il est affecté sur les fonctions d'adjoint à l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'Education.

1 IEN formation au numérique.
Il a la responsabilité du dossier « Formation » dans le département et coordonne le Pôle du Numérique éducatif dont l'objectif est d'accompagner les collectivités territoriales dans leur politique d'équipements tout en veillant au développement des usages pédagogiques des outils numériques en classe.


Les conseillers pédagogiques départementaux (CPD) sont placés sous la responsabilité de l'IENA. Le conseiller pédagogique départemental est un référent départemental auprès des circonscriptions. En collaboration avec les équipes de circonscription, il propose et suit des groupes de réflexion sur des problématiques définies par le plan d'actions départemental.

Les interlocuteurs des parents

En tant que parents, vous disposez de plusieurs interlocuteurs identifiés pour être informés. Le maître responsable de la classe de votre enfant est votre premier interlocuteur. Vous pouvez également vous adresser au directeur ou à la directrice de l'école ou enfin à l'IEN dont relève l'école de votre enfant.

Négociations préalable à un préavis de grève

Un droit d'accueil des élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire a été institué par la loi du 20 août 2008.
La bonne organisation de ce droit d'accueil suppose de prévenir autant que possible le déclenchement de la grève. Ainsi, l'article 3 de cette loi prévoit la mise en place d'un dispositif d'alerte sociale préalable à tout conflit social pour les personnels enseignants du premier 

Un préavis de grève concernant les enseignants du premier degré ne peut être déposé par une ou plusieurs organisations syndicales qu'à l'issue d'une négociation préalable dont l'organisation incombe à l'État. Ce dispositif doit permettre de réduire la gêne occasionnée aux familles les jours de grève, tout en améliorant le dialogue social.

Procédure de négociation préalable

Tout dépôt d'un préavis de grève doit être précédé d'une négociation entre l'État et la(les) organisation(s) syndicale(s) représentative(s) du premier degré.

Le décret n° 2008-1246 du 1er décembre 2008 précise l'organisation et le déroulement de cette négociation préalable. Ainsi, l'organisation syndicale ayant l'intention de déposer un préavis de grève doit notifier, par écrit à l'autorité administrative compétente, les motifs invoqués. Celle-ci dispose de trois jours, à compter de la remise de la notification, pour réunir les représentants de l'organisation syndicale. Les parties ont huit jours francs, à compter de cette même notification, pour mener à son terme la négociation. À l'issue de la négociation préalable, un relevé de conclusions est élaboré, puis porté à la connaissance des personnels enseignants du premier degré concernés. Le relevé de conclusions des négociations préalables conduites au niveau départemental fait l'objet d'une publication systématique sur le site de la DSDEN.

Relevés de conclusions

Journées de grèves envisagées du mercredi 7 février au vendredi 16 mars 2018

Dans le cadre de la réglementation relative à la négociation préalable, le Syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (SNUIPP-FSU) a informé le Directeur académique de son intention de déposer un préavis de grève pour la période du mercredi 7 février au vendredi 16 mars 2018. Comme le prévoit la réglementation relative à la négociation préalable, le Directeur académique a invité le SNUipp-FSU33 à prendre part à une réunion de négociation préalable au dépôt de ce préavis de grève.

La réunion s'est tenue, à la DSDEN de la Gironde, le mercredi 31 janvier 2018 à 18h15. L'organisation syndicale est signataire du relevé de conclusion.

Consulter le : Relevé de conclusions de la réunion de négociation préalable en date du 31 janvier 2018

La préparation de la rentrée 2021 dans les écoles de Gironde

Les principes

  • Un travail de fond conduit avec les acteurs de terrain
  • Un processus continu de préparation puis d'ajustements, ponctué à chacune des étapes par la consultation des instances règlementaires du Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) et du Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN)
  • Une clé de répartition en phase avec les enjeux du département  : 
     
    1. La ruralité et l'Education prioritaire
    2. Les autres territoires

      Les objectifs prioritaires

      • Alléger les classes de GS, CP et CE1 avec un plafonnement des effectifs à 24 élèves pour atteindre 100% à la rentrée 2022. Un effort important est attendu à la rentrée 2021 pour les GS et CP
      • Dédoubler les classes de GS, CP, CE1 en REP + 100% à la rentrée 2021, en REP 100% horizon 2023
      • Améliorer les conditions d'exercice des directeurs d'école en leur accordant plus de temps de décharge
      • Conforter le taux d'encadrement des élèves, à tous les niveaux, dans toutes les écoles et s'inscrire ainsi dans la dynamique très positive amorcée depuis plusieurs années

      Courrier du directeur académique aux élus locaux

      Le calendrier

      Un processus de préparation de rentrée de novembre à septembre, en transparence et avec un souci d'équité, en lien étroit avec les directeurs d'école et les élus.

      Le calendrier 2020-2021

      ETAPE 1 :

      • Novembre 2020, prévisions des effectifs,
      • Fin janvier 2021, publication des prévisions d'effectifs sur le site de la DSDEN,
      • Décembre-janvier, travaux de préparation de la carte scolaire (inspecteur de l'éducation nationale, directeurs et élus)

      ETAPE 2 :

      • Fin mars 2021, publication des mesures envisagées ainsi que les prévisions d'effectifs ajustées sur le site de la DSDEN,
      • 8 avril 2021, consultation du Comité Technique Spécial Départemental (CTSD),
      • 9 avril 2021, consultation du Conseil Départemental de l'Education Nationale (CDEN)

      ETAPE 3 :

      • Fin Août 2021, dialogue, ajustements,
      • Début Septembre 2021 :
        • Ajustement de rentrée,
        • Publication des mesures d'ajustement de rentrée,
        • Consultation des instances règlementaires (CTSD et CDEN)

      Les effectifs et les mesures

      Étape d'avril

      Étape de septembre

      Bilan de la rentrée scolaire 2020 :

       

      La réforme des rythmes scolaires

      Tout savoir sur la réforme des rythmes scolaire à l'école primaire

      Un guide pratique pour les collectivités territoriales

      Un guide pratique destiné à l'ensemble des collectivités territoriales met à disposition des élus de terrain les informations nécessaires à la mise en œuvre des nouveaux rythmes à l'école primaire.

      Guide pratique - nouvelle édition 2014 - Les nouveaux rythmes à l'école primaire

      Les textes réglementaires

      Arrêté du 31 mars 2014

       

       

      Arrêté du 04 avril 2014

      Liste des écoles par commune dont les Projets d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) ont été examinés par le CDEN du 14 février 2014 (taille du fichier PDF : 12.5Mo)

      Arrêté du 08 avril 2014

      Liste des écoles par commune dont les Projets d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) ont été examinés par le CDEN du 08 avril 2014 (taille du fichier PDF : 3.36Mo)

      Arrêté du 08 avril 2014 Bordeaux

      Liste des écoles de Bordeaux dont les Projets d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) ont été examinés par le CDEN du 14 février et le CDEN du 08 avril 2014 (taille du fichier PDF : 2.79Mo)

      Arrêté du 10 décembre 2014

      Liste des écoles par commune dont les Projets d'Organisation du Temps Scolaire (POTS) ont été examinés par les CDEN du 24 juin et du 17 octobre 2014 (taille du fichier PDF : 11.8 Mo)

      Organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires
      Décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013

      Organisation du temps scolaire dans le premier degré et des activités pédagogiques complémentaires
      Circulaire n° 2013-017 du 6 février 2013

       

      Le règlement départemental

      Toutes les écoles doivent avoir un règlement intérieur qui organise leur fonctionnement. Pour ce faire est élaboré un règlement national qui est décliné au niveau de chaque département et dont la dernière version date de la rentrée 2014. Pour se mettre en conformité avec ce nouveau règlement, notamment dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, un nouveau règlement départemental a été rédigé. Il règle l'organisation et le fonctionnement des écoles, les droits et obligations des membres de la communauté éducative ainsi que le règlement intérieur de l'école. Y figurent également en complément, des informations relatives au rôle des différents conseils dans l'école et au bon usage règlementaire et citoyen des outils numériques.