Monter un projet innovant au sein de la CARDIE

Qu'est-ce qu'innover ? Qu'est-ce qu'une expérimentation ?
La vie d'un projet d'expérimentation.
L'appel à projet académique CARDIE-INSPE.

Innover, expérimenter

Innover suppose souvent de faire bouger les lignes. C’est avant tout concrétiser son envie de faire autrement en vue d’améliorer une situation existante et de la partager. Cela ne signifie pas forcément faire table rase du passé ou proposer quelque chose de radicalement nouveau.

L’expérimentation s’appuie dès le départ sur une volonté collective de travailler autrement. Inscrite dans une temporalité longue (3 à 5 ans), elle requiert le soutien du chef d’établissement. Elle s’appuie sur une formalisation et une démarche explicite, des bilans réguliers et une évaluation finale. L’expérimentation incarne une démarche collective de changement d’une certaine ampleur, structurée par des objectifs, des indicateurs, la préoccupation de l’évaluation des effets.

Les articles L.314-1 à 3, D.314-2 et D.314-4 du code de l’éducation définissent le cadre réglementaire de l’expérimentation (décrets 2019-1404 et 2019-1403 du 18 décembre 2019, BO n°2 du 9 janvier 2020).

Porteurs de projets, publics visés

Les porteurs de projet peuvent être des professeurs ou des personnels d’éducation, des personnels d’encadrement, des enseignants chercheurs. 

Le public visé est généralement constitué des élèves, mais il peut aussi concerner les professeurs ou tout personnel de la communauté éducative (comme vie scolaire, infirmerie…).

Un projet d’expérimentation engage par nature une communauté. En favorisant le collectif il incite au partenariat et aux pratiques collaboratives, dans l’établissement ou l’école, mais aussi au niveau de la ZAP et de la circonscription (voire au niveau académique) avec d’autres établissements scolaires ou avec des structures éducatives et culturelles.

Répondre à l'Appel à Projets (AAP) académique CARDIE-INSPE

L’appel à projets expérimentaux commun CARDIE-INSPE est mis en œuvre pour repérer, soutenir, développer et valoriser l’innovation qui nait dans les établissements scolaires de l’académie de Bordeaux. L’AAP s’effectue en avril-mai, chaque année. Un document envoyé aux écoles et aux établissements du second degré en précise les modalités et les priorités annuelles.

Les projets retenus dans les thématiques académiques prioritaires bénéficient d’un environnement propice à leur développement par :

- la mise en réseau des établissements concernés,

- une priorité dans l’accompagnement,

- la participation à des séminaires de recherche-action-formation

- un soutien particulier à la valorisation du projet

Le dossier de l'APP

Déposer un nouveau projet à caractère expérimental et innovant nécessite de :

  • Décrire le projet via un formulaire dont les rubriques précisent :
    • L’identification de l’établissement, de l’équipe, du public visé,
    • l’ingénierie du projet : les objectifs, le diagnostic, la problématique de l’expérimentation, le descriptif des actions, le protocole d’évaluation,
    • le caractère novateur du projet
    • les liens éventuels avec la recherche
    • les modalités de diffusion et de communication
  • renvoyer l’accord du chef d’établissement ou de l’IEN 1D
  • Signer une convention type entre l’établissement et le laboratoire pour les expérimentations accompagnées par la recherche

Les accompagnateurs CARDIE peuvent apporter leur concours en amont du dépôt de la candidature. Dans chaque département, une journée consacrée à l’accompagnement à l’écriture du projet d’expérimentation est organisée.

 

Un projet d’expérimentation est validé pour une durée de trois à cinq ans maximum. Cependant, la demande de reconduction annuelle d’un projet en cours n’est pas tacite, elle est soumise à la transmission d’un bilan d’étape à la mission CARDIE. Le principe est celui d’une auto-évaluation réalisée par l’équipe

La vie du projet d'expérimentation

Le réseau des accompagnateurs CARDIE est départemental. Il peut accompagner les projets à différentes étapes :

  • en amont pour une aide méthodologique à la conceptualisation, une identification des ressources et leviers à actionner, un repérage des critères d’évaluation ;
  • pendant sa mise en œuvre, par des échanges qui permettent l’analyse réflexive du projet en cours, son guidage et sa régulation ; pour favoriser des interactions avec d’autres projets similaires par une mise en réseau ; pour soutenir les besoins de formation (demandes de FIL, participation à des séminaires de recherche CARDIE-DAFPEN)
  • en aval, pour valoriser le projet au niveau académique ou national, pour l’évaluation de ses effets et de ses plus-values, pour accompagner la sortie de l’expérimentation et reconnaître les compétences professionnelles développées par les équipes.

La valorisation permet l’essaimage d’un projet et le partage de connaissances et compétences nouvellement acquises. Plusieurs possibilités doivent pouvoir être envisagées :

  • la présentation lors des journées académiques ou nationale de l’innovation
  • la publication sur le site académique d’une courte vidéo réalisée par l’équipe,
  • la publication sur le site académique d’un article scientifique co-rédigé avec le chercheur associé
  • la participation à des formations ou séminaires académiques

Guide académique innovation expérimentation