Les lignes directrices de gestion dans l'académie de Bordeaux : carrière et mobilité

La loi de transformation de la fonction publique (6 août 2019) prévoit l’élaboration de lignes directrices de gestion (LDG) par les administrations afin d’encadrer les opérations relatives, d’une part, à la promotion et la valorisation des parcours professionnels, et d’autre part, à la mobilité.

Fixation des orientations générales et des critères de gestion académiques

Déclinées des lignes nationales, les lignes directrices de gestion académiques fixent les orientations générales et les critères applicables à tous les personnels titulaires de l’académie pour la campagne

  • Personnels enseignants des premier et second degrés, d'éducation et psychologues de l'éducation nationale ;
  • Personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé (ATSS)
  • Personnels d’encadrement : personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation, personnels d’inspection ;
  • Personnels techniques et pédagogiques des filières jeunesse et sports.

Deux documents de référence

Pour la première fois cette année, toutes les informations relatives aux opérations de promotion et de mobilité sont rassemblées dans deux documents de référence, rigoureux juridiquement et volontairement exhaustifs. Ces recueils des lignes directrices de gestion s'inscrivent dans la démarche académique, visant à développer une information simplifiée et accessible pour chacune des opérations de promotion..

Lignes directrices de gestion ac Bordeaux

Les différentes opérations de gestion feront l’objet de circulaires précisant notamment les éléments calendaires.

Couverture lignes directrices de gestion : enseignants

 

 

Les principales dispositions de ces lignes directives de gestion académiques, présentées au comité technique académique (CTA) du 19 janvier 2021, portent sur les points suivants : 

  • Transparence grâce à une communication des éléments d’aides à la décision (critères et éléments de barèmes qui ont caractère uniquement indicatif).
  • Collégialité afin de caractériser la volonté académique de maintenir une organisation garantissant que les décisions de promotion soient le résultat d’un travail collectif (instauration de comités d’experts)
  • Une ambition forte en matière d’égalité femme/homme dans le choix des propositions de promotion. L’académie de Bordeaux s’attache à ce que la répartition des promotions corresponde, a minima, à la part que représente les femmes parmi les promouvables et se rapproche de leur représentation dans les effectifs du corps/grade
  • Un équilibre dans le choix des promotions entre la reconnaissance de la valeur professionnelle individuelle et la reconnaissance des parcours de carrière, dans le respect des dispositions du Protocole PPCR (Parcours professionnels, Carrières et Rémunération).

Les principales dispositions des lignes directives de gestion relative à la mobilité, présentées au comité technique académique (CTA) du 12 mars 2021, portent sur les points suivants :

  • Transparence grâce à une communication de l’ensemble des postes vacants et grâce à la mise à disposition d’outils de comparateur/simulateur de mobilité.
  • Développement des postes à profil afin de permettre aux personnels d’obtenir une affectation plus adaptée à leurs attentes et à leurs projets professionnels et de leur proposer ainsi des nouvelles perspectives
  • Reconnaissance des parcours de carrière pour les situations des personnels exerçant dans des écoles ou des établissements relevant de l’éducation prioritaire ou dans des secteurs connaissant des difficultés particulières de recrutement