8 mars : Journée internationale des droits des femmes

8 mars : journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars est une journée de sensibilisation et de mobilisation des élèves des écoles, collèges et lycées pour les droits des femmes et l'égalité entre les filles et les garçons.

Dans toute l'académie de Bordeaux, cette journée est l’occasion de valoriser les actions, projets et initiatives mis en place par et pour les élèves pour échanger, débattre et mobiliser autour de l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’une des missions de l'École de la République est d’instaurer, dès le plus jeune âge, une culture de l'égalité et du respect entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes de demain, pour lutter contre les discriminations. C'est l'objectif que se fixe le plan national pour l'égalité filles-garçons lancé en 2014, plan décliné dans chaque académie à travers des actions éducatives et des actions de formation des personnels éducatifs.

Ainsi, durant cette journée du 8 mars, les établissements sont invités à mettre en place des actions de sensibilisation et de formation dédiées. Les écoles, collèges et lycées de toute l'académie sont également incités à nouer des partenariats, notamment avec des acteurs du monde économique et professionnel ou du secteur associatif, pour développer des projets éducatifs autour de l'égalité.

Retrouvez quelques temps-forts organisés dans les académies de Bordeaux : 

  • Sensibilisation des filles au numérique au lycée Gustave-Eiffel à Bordeaux :

Les élèves participeront à une rencontre avec des femmes modèles dans le champ du numérique qui participent au développement d'outil pour sensibiliser les lycéennes, dans le cadre d'un projet porté par la fédération régionale des centres d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF).

  • Collecte de protections périodiques au lycée Max-Linder à Libourne :

En partenariat avec les associations Règles élémentaires et Nouveaux cycles, cette collecte à l’initiative d’une écodéléguée de 1ère bénéficiera aux femmes en situation précaire. En parallèle de cette action qui s’inscrit en lien avec les objectifs du développement durable (ODD), un temps d’échange est organisé entre les élèves et l’association Nouveaux cycles sur "la féminité, la sexualité et la fertilité au service des enjeux de santé publique et de santé environnementale".

  • Un spectacle pour oublier les préjugés à l’école Ferdinand-Buisson à Mérignac :

La compagnie La naine rouge présentera aux enfants de la maternelle au CM2 le spectacle « Chemin(s) » qui met en scène Rose et Bleu, deux enfants qui vont remettre en questions lors d’une aventure extraordinaire leurs préjugés sur les filles et les garçons.

  • Une formation pour les élus académiques au conseil de vie lycéenne (CAVL) à Bordeaux :

Dans le cadre du conseil académique, l’égalité fille/garçon sera au cœur des échanges grâce à trois ateliers sur la violence de genre, la précarité menstruelle et la journée de la jupe (question des normes vestimentaires).
Les élus lycéens seront ainsi préparés et formés pour intervenir à leur tour auprès de leurs pairs.

  • Des ateliers thématiques au lycée Gustave-Eiffel à Bordeaux :

Des ateliers thématiques pour sensibiliser le fiches au métiers du numérique.

 

La Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes qui se sont déroulées au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, pour revendiquer des meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C'est en 1975, lors de l'année internationale de la femme, que l'Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars. Le thème du 8 mars 2021 est "Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19".