ACCES - Accompagnement vers l’enseignement supérieur

ACCompagner vers l’Enseignement Supérieur (ACCES) est un projet multi-partenarial, décennal et lauréat du troisième programme d’investissements d’avenir (PIA3).

Un projet misant sur les forces du partenariat

ACCES est un projet co-porté par les universités de Bordeaux (UB), Bordeaux Montaigne (UBM), de Pau et les Pays de l’Adour (UPPA), l’académie de Bordeaux et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Nouvelle-Aquitaine. Il est soutenu pour 10 ans par l’État, à travers la caisse des dépôts et consignations.

L’université de Bordeaux en assure la coordination générale.

Plaçant en son cœur le lycéen dans un contexte d’individualisation de l’accompagnement à l’orientation et de personnalisation des parcours d’études sur le continuum bac-3/bac+3, il s’articule avec le développement des nouveaux cursus universitaires ( NewDeal pour l'université de Bordeaux) et des dispositifs de réussite (ORE).

Un projet aux forts enjeux de justices sociale et territoriale

Alors que sur le territoire de l’académie de Bordeaux, les taux de réussite au baccalauréat sont supérieurs à la moyenne nationale, le taux de poursuite des néo-bacheliers vers l’enseignement supérieur y est plus faible, quel que soit le type de baccalauréat.

Les origines sociales et géographiques des lycéens pèsent sur leurs choix d'orientation et peuvent aussi constituer des freins à la poursuite d'études. L'objectif du projet ACCES est de réduire ces inégalités pour permettre l'ambition de tous et la construction d'une orientation choisie et réfléchie.  

 

Expérimenter au plus près des publics-cibles puis essaimer

Le projet ACCES consiste à expérimenter, en premier lieu, dans 46 lycées qui cumulent des indicateurs de poursuite d’études défavorables, une série d’actions qui visent à : `

  • renforcer la coordination et l’interconnaissance des acteurs parties prenantes de l’orientation.
  • aider les lycéens et leurs familles à appréhender le continuum entre formations - compétences - métiers.
  • créer et améliorer les passerelles entre les mondes de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur pour faciliter les choix d’orientation et la transition.
  • mettre le numérique au service de l’orientation en complétant l’offre d’information et d’accompagnement existante par des outils innovants répondant aux usages des lycéens.
  • améliorer la production et le partage de la connaissance des trajectoires post-bac des lycéens.

 

La cible première du projet est les lycéens (toutes filières confondues de lycées publics ou privés sous contrat) et leur famille. Néanmoins, la variété des actions déployées fait également des professionnels de l’éducation et de l’orientation, du secondaire comme de l’enseignement supérieur, des destinataires des expérimentations.

Enfin, pour répondre à ces ambitions, ces actions reposent sur la constitution d’un réseau pérenne et diversifié de partenaires locaux (lycées, entreprises, collectivités territoriales, associations, opérateurs du service public de l’emploi, etc.).