Santé - Social

Recherchez par mot-clés

Santé DSDEN 24

Missions des personnels infirmiers de l'éducation nationale

Vous trouvez ci-après la présentation des missions définies dans la circulaire n°2015-119 du 10-11-2015

Vous trouvez ci-après le document mis à jour le 17 septembre 2019 :

 

Éducation à la santé

Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC)

Ici vous accédez à la circulaire qui définit sa composition, ses missions.

Mettre en oeuvre l'éducation à la santé

L'éducation à la santé fait partie du socle commun. Elle s'appuie sur les enseignements, les actions éducatives et la vie scolaire. Elle est formalisée dans le projet d'école et le projet d'établissement. Dans les EPLE, le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté la met en œuvre.

Pour que les élèves puissent faire des choix éclairés et responsables, l'éducation à la santé leur permet :

  • d'acquérir des connaissances, développer leur esprit critique,
  • d'être capables de faire des choix responsables,
  • d'être autonomes.

 

Socle commun et programmes

Les élèves doivent maîtriser les connaissances, les compétences et la culture du socle commun à la fin de la scolarité obligatoire, notamment celles acquises dans le domaine 3 :  "la formation de la personne et du citoyen".

De la maternelle au lycée, les programmes scolaires apportent les connaissances qui contribuent à la réflexion des élèves sur la santé.

 

Actions éducatives

Des actions, complémentaires des enseignements, sollicitent les compétences spécifiques des personnels sociaux et de santé : médecins, infirmières et assistants de service social. Elles impliquent l'ensemble de la communauté éducative et leur programmation s'appuie sur le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) et sur le projet d'établissement. Des partenaires extérieurs peuvent aussi apporter leur concours.

Ici vous accédez à la circulaire n° 2011-216 du 2-12-2011 relative  à la politique éducative de santé dans les territoires académiques.

 

Protection de l'enfance

 

Suivi de santé des élèves

Coronavirus Covid-19

Pour plus d'informations: cliquez ici

 

Gale

 

Méningocoque

Pour informations : cliquer ici (2019)

        

Vos contacts

  • Médecins scolaires

Médecin conseillère technique auprès de l'IA-DASEN : Dr Isabelle Diez (05.53.02.84.71)

  • Infirmières de l'éducation nationale                                

Infirmière conseillère technique - responsable départementale : Alice FERREIRA DE CARVALHO (05.53.02.84.38)

 

Service social des élèves

Missions

Le service social en faveur des élèves dépend du Ministère de l'Education nationale. Il est placé sous l'autorité hiérarchique de l'Inspecteur d'Académie. Les missions du service social en faveur des élèves sont définies par la circulaire n°91-248 du 11/09/1991 modifiée par la circulaire n°95-181 du 28/07/1995. L'assistant de service social en faveur des élèves est un professionnel de l'action sociale. Son champ d'intervention recouvre les établissements publics du second degré.

Outre les dispositions du statut général des fonctionnaires, l'article L411-3 du Code de l'Action Sociale et des Familles dispose que "les assistants de service social sont tenus au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du Code pénal". L'action sociale au profit des élèves se situe dans le cadre d'un renforcement général du dispositif de prévention. Elle constitue un moyen privilégié pour lutter contre les inégalités et faciliter, si besoin est, une intervention précoce d'autres services spécialisés.

 

En Dordogne

Objectifs généraux du service social en faveur des élèves : 

  • contribuer à aider l'élève à construire son projet professionnel ;
  • contribuer à la lutte contre l'absentéisme et à la prévention de la rupture scolaire, renforcer le lien avec les familles
  • participer à l'orientation et au suivi des élèves en difficultés et de ceux qui doivent bénéficier d'une éducation spécialisée ou  d'une orientation spécifique ;
  • participer à la prévention et à la protection des mineurs en danger ou qui risquent de l'être et apporter ses conseils à l'institution dans ce domaine ;
  • participer à l'éducation à la vie et à la responsabilité ;
  • contribuer à faire de l'école un lieu de vie.