COVID-19 : la vaccination des 5-11 ans

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la Covid-19 est aujourd’hui ouverte à tous.

La vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre la Covid-19 est aujourd’hui recommandée par les autorités sanitaires dès lors qu'ils sont à risque de forme grave de Covid-19 ou vivent dans l’entourage d’une personne immunodéprimée, au sein même du foyer. La vaccination est également ouverte à tous les autres enfants de 5 à 11 ans.

Votre enfant a entre 5 et 11 ans : il peut désormais être vacciné contre le Covid-19

L’Agence européenne du médicament a délivré, le 25 novembre 2021, une autorisation européenne de mise sur le marché du vaccin Pfizer-BioNTech dans sa forme pédiatrique. La Haute Autorité de santé (HAS), autorité scientifique indépendante française, dans son avis du 20 décembre 2021, et le Comité d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV), dans son avis du 21 décembre 2021, recommandent de proposer la vaccination à tous les enfants de 5 à 11 ans, sur décision de leurs parents.

Depuis le 15 décembre 2021, les enfants de 5 à 11 ans à risque de forme grave de Covid-19 et ceux vivant dans l’entourage de personnes immunodéprimées peuvent être vaccinés contre le Covid-19.

Depuis le 22 décembre 2021, tous les enfants de 5 à 11 ans peuvent être vaccinés.

Quels enfants sont concernés ?

Tous les enfants de 5 à 11 ans sont concernés. Les autorités recommandent toutefois de prioriser les enfants les plus fragiles ainsi que les collégiens de moins de 12 ans, afin de compléter la couverture vaccinale de cette classe d’âge.

La vaccination a débuté le 15 décembre 2021. Elle n’est pas obligatoire et est gratuite, c’est-à-dire qu’elle est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie, sans avance de frais.

Pourquoi faut-il vacciner les enfants ?

Les enfants porteurs de maladies graves ou atteints de comorbidités sont plus vulnérables face au Covid-19, mais les autres enfants ne sont pas invulnérables non plus. La vaccination constitue donc une arme essentielle y compris pour eux. Elle permet de prévenir des formes graves de Covid-19 et des hospitalisations ainsi que des formes de Covid long, qui, bien que plus rares chez les enfants, ne sont pas négligeables. L’infection, même sous forme asymptomatique, peut avoir des conséquences à long terme.

La vaccination permet aussi de limiter la circulation du virus en famille et en milieu scolaire. La classe d’âge des enfants de 6 à 11 ans est, au 15 décembre 2021, celle qui enregistre le taux d’incidence le plus élevé, alors qu’il s’agit de la dernière tranche de la population scolaire pour laquelle l’accès à la vaccination n’était pas encore ouvert. Ainsi, depuis la rentrée scolaire 2021, le pourcentage d’écoles primaires fermées chaque semaine reste à un niveau élevé en comparaison à celui des collèges et lycées. La vaccination permet ainsi d’éviter les fermetures de classes qui engendrent notamment des retards d’apprentissage, et dégradent la santé mentale des enfants.

Pourquoi faut-il vacciner les enfants fragiles, à risque de forme grave ?

Les enfants porteurs de maladies graves ou atteints de comorbidités sont plus vulnérables face au Covid-19. Un vaccin spécialement dosé pour eux est disponible. Il est trois fois moins dosé que le vaccin des adultes. Aussi efficace et sûr que celui des adultes, il leur permet d’éviter les formes graves du Covid-19 et réduit fortement le risque d’hospitalisation.

Où les enfants pourront-ils se faire vacciner ?

La vaccination des enfants des 5 à 11 ans les plus à risque se fait dans les services pédiatriques des centres hospitaliers (CH et CHU) ainsi que dans les hôpitaux pédiatriques, établissements spécialisés et centres d’accueil moyens/longs séjours pour enfants.

Pour tous les enfants, la vaccination est possible :

  • En centres de vaccination avec ligne pédiatrique (liste disponible sur www.sante.fr)
  • Chez le médecin (généraliste, pédiatre ou autre spécialiste)

Retrouvez plus d'informations sur solidarites-sante.gouv.fr