Préambule :
Les volontaires internationaux font désormais partie des catégories de personnes autorisées à entrer en France de manière dérogatoire, ce pour l’ensemble des pays du monde, même s’ils arrivent en provenance d’un pays non inscrit sur la liste de l’arrêté du 10 juillet (pour rappel, cette liste ne comportait que peu de pays, étant restreinte à : Australie ; Corée du sud ; Japon ; Nouvelle-Zélande ; Rwanda ; Singapour ; Thaïlande.)

Ils devront se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire actualisée sur le site internet du Ministère de l’Intérieur. Pour les personnes en provenance de certains pays, un test négatif à la Covid-19 pourra être exigé (ceci étant décorrélé des questions de visa).

Pour information, la reprise des déploiements des volontaires (en particulier des volontaires de solidarité internationale (VSI) et des volontaires de service civique (VSC)) se fait sur la base de listes de pays fermés et ouverts aux envois, avec ou sans conditions de validation des missions. Ces listes de pays sont définies par le Centre de crise et de soutien (CDCS), la DGM/CIV et les ambassades. Elles sont mises à jour tous les quinze jours pour les pays ouverts.

Ressources en ligne :

Information post-BREXIT

Cas du Royaume-Uni pour l’accueil et l’envoi de volontaires (au 13/01/2021) :

Depuis le 01/01/2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union européenne.

Pour la programmation 2021-2027 qui va débuter : le Royaume-Uni ne fera pas partie des pays dits « programme » au même titre sur les Etats membres de l’Union européenne. Le guide du programme 2021 (encore non paru) définira le statut du Royaume-Uni pour le programme CES.

Pour les projets sélectionnés jusqu’en 2020, les modalités des partenariats déjà en cours avec des organisations britanniques sont :
1- Envoi de volontaires vers le Royaume-Uni :

  •   Conditions sanitaires :

A ce jour, les déplacements vers le Royaume-Uni demeurent fortement déconseillés, du fait de la circulation très active du variant VOC 202012/01 sur le territoire britannique. La plupart des nations du Royaume-Uni sont en situation de confinement.
A compter du 15 janvier 2021, la présentation d’un test négatif de moins de 72 heures sera obligatoire pour entrer en Angleterre et en Écosse.
Plus d’informations sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

  •  Conditions liées au Brexit :

A partir de 2021, pour partir en volontariat CES au Royaume-Uni, un visa sera nécessaire, ainsi qu’une surtaxe médicale pour l’accès au système de santé public britannique.
Si vous êtes concernés par ces surcoûts, nous vous invitons à prendre contact avec votre référent.e à l’Agence (liste des chargé.e.s de mission par région ici).

2- Accueil de volontaires en provenance du Royaume-Uni :
Les volontaires en CES font désormais partie des catégories de personnes autorisées à entrer en France de manière dérogatoire.

Les ressortissants britanniques souhaitant s’installer en France après le 31 décembre 2020 devront se rapprocher de l’ambassade de France ou d’une autorité consulaire française pour solliciter la délivrance d’un visa de long séjour, avant leur arrivée en France. Ce visa leur sera demandé à leur arrivée en France.

Les ressortissants britanniques résidant en France avant le 31 décembre 2020 n’auront pas besoin de visa après le 31 décembre 2020, mais d’un titre de séjour obligatoire à partir d’octobre 2021. Avant cela, il sera nécessaire de présenter des justificatifs permettant d’attester de la qualité de résident, ou l’attestation d’enregistrement de la demande de titre de séjour.