Un peu d'histoire...

Depuis le premier chantier international, en France en 1920, les chantiers de bénévoles remplissent une mission originale. Ils conjuguent des valeurs humanistes, la compréhension entre les peuples et le respect de l’autre, et la réalisation d’actions concrètes au service de l’intérêt général. Aujourd’hui plus que jamais, ils prouvent qu’au travers d’une vie collective et d’un travail à réaliser, des solidarités se construisent, des citoyens s’engagent et se révèlent, des jeunes et des adultes montrent leur volonté de participer à la vie sociale et à son évolution. Par leurs domaines d’intervention variés et les partenariats qui sont noués, les chantiers de bénévoles s’inscrivent dans des dynamiques d’animation et de développement des territoires. 

De quoi s'agit-il ?

Avant tout : un engagement individuel… puis collectif

S’inscrire pour participer à un chantier de jeunes est une démarche volontaire. Comme vous participerez à hauteur de 6h par jour, il est important de le choisir en lien avec vos envies et éventuellement avec vos projets futurs (études, travail, …).

Les chantiers de jeunes bénévoles proposent des activités dans des domaines variés, parmi lesquels :

  • Sauvegarde du patrimoine culturel
  • Protection de l'environnement (plantations, ramassage de déchets, balisage de sentiers...)
  • Solidarité
  • Animation

Quel est le fonctionnement des chantiers de jeunes bénévoles

Tout jeune à partir de 14 ans peut participer à un chantier bénévole en France, et à partir de 16 ans dans quelques pays d’Europe. Mais de nombreux chantiers sont uniquement ouverts à partir de 18 ans.

S’il n’est pas nécessaire d’avoir une formation, votre motivation et ouverture d’esprit seront des éléments clés de la réussite du chantier. Sur place, des organisateurs accueillent et « forment » les nouveaux arrivants (objectifs du chantier, outils, intendance et participation aux tâches liées à la vie en collectivité,…).La majorité des chantiers se déroule en Juillet et Août et dure généralement de 2 à 3 semaines (certains chantiers plus longs peuvent durer jusqu'à 3 mois). Il arrive que certains organismes et associations en proposent durant l’année, les week-ends et petites vacances scolaires.

Un partenariat institutionnel

  • La DRAJES et les partenaires institutionnels en région Les chantiers internationaux de jeunes bénévoles sont soutenus par la DRAJES dans le cadre du pilotage de la concertation régionale et de l'animation du réseau CJB.

  • La Région N-A est un partenaire privilégié qui au-delà du soutien financier aux actions CJB (règlement d’intervention dédié) participe à la coordination régionale et aux orientations techniques et pédagogiques.
  • Les DRAC sont un partenaire institutionnel pérenne et très impliqué dans le soutien et la réalisation technique des actions concernant le patrimoine classé ou inscrit. La DREAL participe régulièrement aux concertations et étudie les projets pouvant relever de son champ de compétence (ODD).

Comment participer à un chantier de jeunes bénévoles ?

Les conditions de départ sont différentes selon chaque chantier : temps de préparation, prise en charge des frais de voyage et de séjour (souvent, vous devrez prendre en charge les frais de voyage et de visa, mais vous serez logé et nourri). Vous pouvez vous renseigner auprès d’une association comme COTRAVAUX, qui rassemble de nombreuses associations organisatrices de chantiers.
 

 

Mise à jour : mai 2022