Santé / Social

PARTAGER CETTE PAGE
Contacts du service médical des élèves

Médecin :

Docteur Cristina BUSTOS

Médecin conseiller technique

Responsable départemental

Tél : 05 56 56 37 43


Secrétariat :

Madame Sylvie ROY-VALLET

Tel : 05 56 56 37 43

Fax : 05 56 56 36 73

Mél : ce.ia33-medical@ac-bordeaux.fr

Le service médical

Missions des médecins de l’éducation nationale


La mission du médecin de l’éducation nationale s’inscrit dans la politique de promotion de la santé des élèves. Le médecin mène son action  auprès de tous les élèves de l’école maternelle au lycée.  
  • Il exerce une action de prévention qui s’inscrit dans la continuité.
  • Il veille au bien-être des élèves et contribue à leur réussite.
  • Il a un rôle spécifique de repérage, de diagnostic, d’évaluation des situations pathologiques aussi bien d’ordre somatique que psychique, et d’orientation vers les structures de prise en charge adaptées.
  • Il assure le lien entre le système éducatif et le système de prévention et des soins.
Les missions des médecins de l’éducation nationale sont définies par le code de la santé publique, le code de l’éducation et la circulaire N° 2001-013 du 12 janvier 2001.
 

Les bilans de santé

Examens médicaux à la demande

Le médecin de l’éducation nationale peut être sollicité par l’équipe éducative, les familles ou les élèves eux-mêmes pour un conseil, une évaluation ou un avis médical. Suite à cette sollicitation, le médecin rencontre l’élève et met en place les mesures de prise en charge nécessaires.

Ces demandes concernent plus particulièrement :

  • La souffrance psychique et les troubles du comportement
  • L’absentéisme
  • Les troubles des apprentissages

Visite médicale d’aptitude au travail dans les lycées professionnels et technologiques

Le médecin rencontre en visite médicale tous les élèves qui effectuent des travaux réglementés dans le cadre de leur cursus professionnel.

Certains enfants malades ou en situation de handicap nécessitent un aménagement du poste de travail. Le médecin assure un rôle de conseil technique auprès des enseignants de la section.

Visite médicale des enfants dans leur sixième année (Art. L541-1 du Code de l’éducation).

Ce bilan est réalisé en présence des parents et se situe dans la suite de l’examen réalisé par le service de PMI, dont la fiche de conclusion est communiquée au service médical des élèves. Il comprend un examen somatique, sensoriel, psychomoteur ainsi qu’un dépistage des troubles spécifiques du langage et de l’apprentissage. Le développement de la socialisation de l’enfant et son développement psycho-affectif, sont également étudiés.

Les médecins de l’éducation nationale travaillent en lien avec l’équipe éducative, les professionnels de santé et les parents, afin que pour chaque enfant, une prise en charge et un suivi adaptés soient réalisés.

Les élèves scolarisés en grande section de maternelle n’ayant pas bénéficié de ce bilan de santé effectué par le médecin bénéficient d’un bilan infirmier approfondi.

Le suivi des élèves à besoins particuliers

Les élèves malades

Le médecin de l’éducation nationale participe à l’accueil des enfants et des adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période (circulaire interministérielle n°2003-135 du 8 septembre 2003).

www.education.gouv.fr/bo/2003/34/MENE0300417C.htm

Il participe à l’élaboration du projet d’accueil individualisé (PAI), réalisé à la demande des parents. Ce projet vise à faciliter l’accueil des enfants porteurs de pathologies chroniques. Il prévoit les conduites à tenir sur le plan thérapeutique et les aménagements nécessaires concernant la scolarisation.

Lorsque l’enfant est dans l’incapacité de se rendre à l’école pour des raisons de santé, le médecin de l’éducation nationale peut être amené à instruire une demande d’aide pédagogique à domicile (circulaire n° 98-151 du 17 juillet 1998)

www.education.gouv.fr/bo/1998/30/ensel.htm

Les élèves en situation de handicap

Le médecin de l’éducation nationale participe à l’accueil des enfants en situation de handicap.

Cette démarche implique :

  • La rencontre avec l’élève et sa famille et l’accompagnement vers une scolarité adaptée aux capacités et aux besoins de l’enfant.
  •  La liaison avec les structures médicales de suivi de l’élève.
  • La participation à l’élaboration du projet personnalisé de scolarisation et aux équipes de suivi de la scolarisation.
  • Le conseil auprès de l’équipe éducative afin de définir les aménagements nécessaires.

La protection de l’enfance

Le service médical des élèves participe à la mission de protection de l’enfance en étroite collaboration avec le service social du Conseil Général.

  • Pour les élèves scolarisés dans le premier degré : à la demande de l’équipe éducative et en lien avec lui, le médecin réalise participe à l'évaluation de la situation de l’élève dans le cadre d’un travail en réseau, met en place des actions d’accompagnement et il informe, si nécessaire, le service d’aide sociale à l’enfance de toute situation préoccupante.
  • Pour les élèves scolarisés dans le second degré : le médecin réalise, si nécessaire, une évaluation de l’état de santé de l’élève et des troubles psychologiques éventuellement induits par la situation. Il travaille en étroite collaboration avec les assistantes sociales du service social de la direction des services départementaux de l’éducation nationale.

Le conseil technique

Le médecin, référent médical des IEN, directeurs d’école et chefs d’établissement, apporte sont conseil technique dans toutes les situations pouvant entraîner des répercussion sur la santé des élèves ou des personnels de la collectivité.

La participation à la gestion des événements traumatisants

Le médecin de l’éducation nationale participe à la cellule de crise chargée d’analyser et évaluer la situation et d’élaborer le protocole d’intervention spécifique à chaque événement. Il anime en collaboration avec les infirmières et les assistantes sociales de l’éducation nationale les cellules d’écoute auprès des élèves et/ou des adultes.

L’aide à la mise en place des mesures prophylactiques suite au diagnostic d’une maladie transmissible chez un élève ou un adulte de la communauté scolaire

Le médecin de l’éducation nationale tient un rôle de conseil auprès des inspecteurs de l’éducation nationale, des directeurs d’école et des chefs d’établissement suite à la survenue ou la suspicion d’une maladie transmissible chez un élève ou un adulte de la communauté scolaire.

Guide des conduites à tenir en cas de maladie transmissible dans une collectivité d'enfants, sur sante.gouv.fr

Il collabore notamment avec :

  • Le comité de lutte anti-tuberculeux du Conseil Général dans la mise en œuvre des mesures de dépistage suite au diagnostic de tuberculose chez un élève ou un personnel de l’école/établissement scolaire.
  • L’agence régionale de santé (ARS) dans la mise en œuvre des mesures de prophylaxie à effectuer chez les élèves ou les personnels des écoles/établissements scolaires concernés suite au diagnostic d’un cas de méningite à méningocoque.

La recherche en santé publique

Le médecin mène des enquêtes épidémiologiques dans le cadre des différents programmes nationaux ou régionaux de santé publique. Il peut également être amené à participer à des enquêtes départementales s’inscrivant dans des actions spécifiques de santé.

Il collabore avec l’ARS et l’université de Bordeaux 2 dans des études de recherche.

Les secrétaires des centres médico-scolaires

En poste dans les centres médico scolaires, les secrétaires sont souvent les premiers interlocuteurs des familles ou des enseignants.

Leur rôle de collaboration avec le médecin est essentiel.

 

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École