Education artistique et culturelle (EAC)

PARTAGER CETTE PAGE

Des élèves du lycée Palissy rencontrent un astronaute

Lors de la journée inter-académique des Olympiades de Physique qui a eu lieu le mercredi 09 décembre 2015 de 10 h à 18 h 30 au laboratoire de recherche CEMES, de Toulouse, 17 élèves du lycée Palissy et leur professeur, Jean-Michel Laclaverie, ont eu la chance de rencontrer un astronaute français, M Philippe PERRIN.

Né en 1963 M.PERRIN est Colonel de l'Armée de l'Air, et spationaute du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) depuis 1996. Ancien élève de la prestigieuse Ecole Polytechnique, il fut pilote de chasse sur Mirage F1 CR et effectua des missions en Arabie Saoudite et en Afrique. En juillet 1996, le CNES annonce sa sélection comme astronaute et il rejoint la NASA . Il participa à la mission STS-111 avec la navette Endeavour du 5 au 19 juin 2002 à bord de l'ISS. Il travaille actuellement sur l'ATV (Automated Transfer Vehicle), au centre de contrôle à Toulouse.
M Perrin présenta aux lycéens et à leurs professeurs sa formation d'astronaute qui dura 6 ans et sa mission de 14 jours à bord de l'ISS. Les élèves découvrirent les exigences de ce métier de l'extrême. La partie la plus intéressante de la conférence fut peut-être les réponses apportées à des questions parfois indiscrètes sur la vie dans la station spatiale internationale. Tout d'abord les auditeurs découvrirent qu'un astronaute grandit dans l'espace. M Perrin avait grandi de 5 cm en 14 jours. C'est un des effets de l'apesanteur. Puis ils apprirent que la combinaison spatiale permet à l'astronaute de survivre dans le vide spatial, mais peut être parfois très cruelle quand elle est mal ajustée: un astronaute perdit la moitié de ses ongles à cause d'une main trop enfoncée dans le gant, et un autre eu le nerf du pouce sectionné.
M Perrin prit ensuite le temps de discuter avec chaque élève et de les interroger et de les conseiller sur leurs projets d'orientation. Il écouta aussi les présentations faites par les élèves de leurs projets expérimentaux de l'année.
Au cours de cette journée les élèves visitèrent aussi trois laboratoires de recherche du CEMES, spécialisés dans l'imagerie par microscope électronique. L'un d'eux possède encore un générateur de haute tension, construit en 1958 et produisant un million cinq cent mille volts. Hergé avait vu une photo de cet appareil et s'en inspira pour dessiner la machine utilisée par le professeur Tournesol pour le voyage lunaire dans « Objectif Lune ».
Les élèves ont vécu une journée mémorable grâce à leur rencontres avec des scientifiques passionnants et passionnés. Cette journée a renforcé leur détermination de poursuivre des études scientifiques. Un grand merci au comité organisateur des Olympiades de physique et à toutes les personnes impliquées dans la réussite de cette journée (dont Pauline Amillastre, agent de laboratoire au lycée Palissy).
PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École