Education artistique et culturelle (EAC)

PARTAGER CETTE PAGE

Cinéma et audiovisuel

Les élèves sont immergés dans un flux constant d’images mouvantes de plus en plus difficiles à comprendre, et qui pourtant, construisent  leur imaginaire. L’éducation artistique et culturelle dans le domaine du cinéma est donc plus que jamais nécessaire. Un important travail en ce sens se développe dans l’Académie de Bordeaux sur l’ensemble du territoire grâce à des partenariats importants avec les salles de cinéma, les festivals, et les structures culturelles.

CinEd : Programme d'éducation au cinéma européen

CinEd propose à toute l'Europe des films contemporains ou de patrimoine des 7 pays partenaires : Bulgarie, Espagne, France, Italie, Portugal, République tchèque, Roumanie.

Les films sont sous-titrés dans les 7 langues du projet ainsi qu'en anglais, et accompagnés de ressources pédagogiques pour les niveaux primaire, collège, lycée et université, pour une utilisation en milieu scolaire ou en dehors. Destinés à un usage non commercial, films et ressources sont disponibles gratuitement sur la plateforme CinEd.

Une journée de formation est organisée par le rectorat de Bordeaux à la bibliothèque de Bordeaux le vendredi 8 décembre 2017 pour les enseignants de la Gironde (bulletin d'inscription)

Le goût des autres : concours de scénario


Ce concours est ouvert à tous les élèves de la Nouvelle-Aquitaine et consiste en la rédaction du scénario d'un court métrage de fiction. Par sa thématique, il est en prise directe avec les enjeux de la citoyenneté, et sensibilise les élèves sur la manière dont on vit ensemble en société et sur toutes les formes de discrimination. Les lauréats du concours réaliseront leur film avec une équipe de cinéma.


Toutes les informations sont disponibles sur le site du festival de Gindou.

Les scénarios doivent être envoyés avant le 22 décembre.



 Les dispositifs nationaux

Lycéens au cinéma

Les lycéens et les apprentis découvrent des oeuvres cinématographiques du patrimoine et des films régionaux lors de 3 projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma partenaires, pendant le temps scolaire.

Les enseignants doivent choisir 3 films parmi le programme des 5 films sélectionnés par Ecla-Nouvelle Aquitaine et la DAAC du rectorat de Bordeaux.

Des journées de pré-projections sont organisées dans l'académie pour accompagner le choix et le travail pédagogique des enseignants. Les enseignants peuvent également participer à des journées de formation ou de sensibilisation (programme).

Des dossiers élaborés par le CNC ou des ressources en ligne permettent l'exploitation pédagogique des films. Les bulletins d'inscription  sont à renvoyer avant le 3 octobre 2017.


Sélection pour l'année 2017-2018 :

La Nuit du chasseur, Charles Laughton, drame, USA, 1955, 1h33. (Dossier CNC)

Nostalgie de la lumière, Patricio Guzmán, documentaire, Allemagne, France, Chili, 2010, 1h30. (Dossier CNC)

Mercenaire, Sacha Wolf, drame, France, 2016, 1h44. (Dossier de presse)

Michael Kolhaas, Arnaud des Pallières, drame, France, 2013, 2h02. (Dossier pédagogique)

Mustang, Deniz Gamze Ergüven, drame, France, Allemagne, Turquie, 2014, 1h37. (Ressources en ligne)

Certains l'aiment chaud, Billy Wilder, Comédie, USA, 1959, 2h. (Dossier CNC)

Collège au cinéma

Ce dispositif propose aux élèves de collège de découvrir des oeuvres cinématographiques lors de 3 projections en salle de cinéma, à raison d'une par trimestre.Chaque film est assorti d'un dossier pédagogique édité par le CNC. La programmation, adaptée aux différents cycles d'apprentissage, est déterminée au niveau départemental : 

Dordogne

Gironde

Landes

Lot-et-Garonne

Pyrénées Atlantiques

Le prix Jean Renoir

Le Prix Jean Renoir des lycéens est organisé par le ministère de l’Éducation nationale, en partenariat avec le CNC, la Fédération nationale des cinémas français et avec le soutien des CEMEA, du réseau Canopé, des Cahiers du cinéma, Positif et Phosphore.

Le Prix Jean Renoir des lycéens est attribué par un jury de lycéens à un film choisi parmi sept films présélectionnés par un comité de pilotage national. Ce Prix met l’accent sur l’engagement des lycéens en tant qu’acteurs et membres de jury. L’opération cherche à éveiller et à entretenir chez les lycéens un intérêt pour la création cinématographique contemporaine et à encourager chez eux la formulation d’un jugement raisonné sur les œuvres, l’échange et la confrontation avec d’autres jugements. L’opération s’adresse à des lycées déjà inscrits ou s’inscrivant à la rentrée 2017 dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma ».

En 2017-2018, 54 établissements, dont 17 lycées professionnels,  participent au jury du Prix Jean Renoir des lycéens. Les classes retenues comme membres du jury vont assister à la projection en salle de sept films français et européens issus de l’actualité cinématographique. Les 23 et 24 mai 2018, deux délégués par classe, participeront à une rencontre nationale avec des critiques, des artistes et des professionnels du cinéma et défendront le choix de leur classe. A l’issue de cette rencontre, le film lauréat sera choisi. La cérémonie de remise du Prix 2017 aura lieu le 24 mai 2018 à 14 heures.



Les dispositifs académiques

Fiches actions académiques

Histoire(s) de cinéma(s)

Destiné aux élèves de collège et lycée. ce programme est dédié au cinéma du patrimoine. Il a pour but de sensibiliser les élèves à l'histoire et à l'esthétique du cinéma à travers des projections et des interventions en salles ou dans les classes.

Ecrire pour le cinéma

Le cinéma, art visuel et sonore, engage l'écriture à de multiples niveaux.  L'écriture comme pratique  suppose  la maîtrise de nombreux codes, mais aussi le respect d'un certain nombre de conventions d'écriture, variant selon la nature des exercices (l'écriture de scénarios, la rédaction d'analyses filmiques, l'écriture de critiques cinématographiques).

Ce dispositif repose sur un partenariat entre les salles de cinéma, les festivals et les établissements scolaires. A l'occasion de projections proposées dans le cadre des festivals de la région, les élèves peuvent participer à des rencontres, puis prolonger et approfondir cette expérience par des ateliers d'écriture. Ces projets peuvent être ponctuels ou se dérouler tout au long de l'année.

Le cinéma, un art sonore

Prenant appui sur plusieurs festivals, ce programme a pour but de faire découvrir l'histoire du cinéma dans sa dimension sonore, d'étudier le rôle de la musique et de la bande son dans le cinéma et de rencontrer des œuvres et des artistes (réalisateurs, compositeurs, monteurs son...). Les élèves de collège ou lycée sont ainsi amenés à travailler sur les notions de  montage vidéo et de montage audio.

Ces trois dispositifs peuvent s'articuler avec d'autres projets : "Histoire(s) de cinéma(s)", "Le cinéma, un art sonore", concours « Le goût des autres », "Collège au cinéma", "Lycéens et apprentis au cinéma".

Ecrire pour le cinéma


Du scénario au script, de l'analyse filmique à la critique cinématographique, l'image demande à être organisée, pensée en amont, puis décryptée, interprétée, voire commentée. L'équipe de réalisation formalise ses intentions et ses choix techniques avant le tournage sous la forme de lettres d'intention, story-board, séquenciers ou scénario. Si l'écriture s'impose comme un préalable au tournage, elle peut aussi intervenir au moment de la réception. Un film n'existant véritablement que par le regard qu'on lui porte et la lecture qu'on en fait, l'analyse filmique ou la critique cinématographique constituent une autre forme de production audiovisuelle, qui permet à la fois de mobiliser des connaissances théoriques et techniques, mais aussi d'exprimer une sensibilité cinématographique.

Dans le cadre du concours d'écriture de scénario Le goût des autres

Séquencier

Lettre d'intention

Scénario

Dans le cadre de festivals

A l'occasion de l'édition 2017 du Festival  Première toiles d'Agen organisée par Les montreurs d'images à Agen  et la Ligue de l'Enseignement  du Lot-et-Garonne en partenariat avec la DAAC du rectorat de Bordeaux, deux groupes de lycéens des lycées J.B. de Baudre et B.Palissy ont participé à un atelier d'écriture de critiques cinématographiques encadrés par des professionnels.

Critiques cinématographiques

Dans le cadre du Festival International du Film d'Histoire de Pessac, une dizaine d'élèves issus des lycéens bordelais participent pendant la durée du festival à un atelier d'écriture de critique de cinéma. Immergés dans le festival, ils assistent à la projection des films de fiction en compétition (films en avant-première) dont ils rédigent la critique sous la houlette d'un professionnel reconnu.

Pendant le 26e Festival du Film d'Histoire de Pessac, un groupe de sept lycéens de Gironde suit la manifestation et propose son regard critique sur les films de la compétition internationale fiction. Cet atelier a été animé par Arnaud Hée, critique de cinéma, enseignant et programmateur, et encadré par Jean-François Cazeaux, de la DAAC du rectorat de Bordeaux.  (Lire l'article de France 3)

Cliquer sur l'image pour lire les critiques.

           

     


Critique d'After image d'Andrzej Wajd, 2016

Critique de Neruda de Pablo Larrain, 2016

Dans le cadre du dispositif académique Histoire(s) de cinéma(s)

Une classe du collège Monséjour de Bordeaux s'est intéressée à la comédie musicale dans le cinéma indien, et plus particulièrement au cinéma de Bollywood. Elle s'est livrée à l'analyse filmique de plusieurs séquences du film Devras mélodrame indien produit et réalisé par Sanjay Leela Bhansali, sorti en 2002. Il s'agit d'une adaptation du roman du même nom du Sarat Chandra Chatterjee, en 1917.

Analyses filmiques de Devras de Sanjay Leela Bhansali, 2002

Le goût des autres : concours de scénario

Le goût des autres est un concours de scénario qui invite les élèves de collège et lycée de la région Nouvelle-Aquitaine et de la région Occitanie à  travailler sur les représentations de l'altérité et les stéréotypes. Ce concours fait partie des différentes propositions de la fiche académique « Ecrire pour le cinéma ».

Un voyage peu commun,2016, d'Antoine Pinson sur une idée des élèves d'une classe de 3è C du Collège Montaigne de Lormont

Synopsis : Tous les jours le chauffeur de bus Abdel Bachir fait le même trajet, arrêt Cracovie, arrêt Pékin, arrêt Porto, arrêt Sanaa, embarquant avec lui des passagers prompts à se moquer du dernier monté...

Le film comporte une petite séquence d'animation réalisée par Apolline Delporte.

Exemples de réalisations d'élèves

Les  festivals, les concours, les dispositis nationaux ou académiques offrent un cadre propice aux rencontres avec les œuvres, les artistes et les professionnels du cinéma. Mais ils permettent aussi aux élèves de réaliser et de présenter des productions de qualité.

Dans le cadre de festivals

Productions des "petites séquences" (courts métrages) réalisées par les élèves lors du Festival du film de Sarlat.

Films présentés aux rencontres Clap Première

En fin d'année scolaire, les élèves de l'académie impliqués dans des projets audiovisuels sont invités à une journée de restitution au cours de laquelle leurs productions sont diffusées dans une des salles de cinéma partenaire de chaque département. La projection peut-être publique, sur le temps scolaire ou hors-temps scolaire, selon les départements.

Cliquer sur l'image pour voir les films.

         

Naissance d'un nouveau cinéma militant.                 Space Tour


Une classe du lycée Saint-Genès a choisi de réaliser un film sur et à partir du cinéma militant de C. Marker, fondateur du mouvement ouvrier Medvedkine, film qui retrace l'histoire de ce collectif s'emparant de la caméra pour en faire une arme de combat.Le film a été réalisé  par la classe de Première Option audiovisuelle SEN du lycée professionnel Saint-Genès à partir d'extraits d'A bientôt j'espère, La charnière et Classe de lutte. Ce travail a été accompagné par leur professeur Angélique Caron, et Christophe Leroy, un professionnel de l'association Les Passagers du réel. Sur un mode beaucoup plus humoristique, des élèves du lycée Camille Jullian ont également réalisé un film de montage à partir d'images tirées des plus grands films de science fiction. Dans le cadre de l'enseignement Littérature et société, elles ont réalisé un film faisant la promotion d'un voyage dans l'espace en parodiant le langage publicitaire.

Cliquer sur l'image pour voir les films.

          

Par hasard, 2017                                                         Juste une histoire de temps, 2015

Nina Beschi, Julien Grohar et Tristan de Saint-Denis ont réalisé Par hasard, film qui utilise le cadrage, la voix off et la bande son pour entrer dans l'intimité du personnage. Ce film a été présenté au concours Vidéo Mix. Juste une histoire de temps a été écrit, réalisé et monté par Tom Orliaguet, élève de l'atelier du lycée F. Magendie. Ce film reprend sur un mode actuel les codes du cinéma burlesque.


Parcours Histoire(s) de cinéma(s) autour de Pier Paolo Pasolini 

Cliquer sur l'image pour voir les films

La richesse de l'œuvre et de la vie du réalisateur italien a été l'occasion d'un travail de recherches et documentation sur la vie et l'œuvre de l'artiste, mais aussi d'analyses et d'études. Une classe de l'option cinéma du lycée Max Linder de Libourne s'est intéressée aux combats de Pier Paolo Pasolini et a choisi de travailler sur les différentes formes d'exclusions sociales comme l'homophobie.

Une classe de 1ère L du ycée Elisée Reclus de Sainte-Foy-La-Grande a mené un projet ambitieux présenté sous la forme d'un générique créatif qui rend compte de la transdisciplinarité de l'ensemble de ce parcours culturel. (voir l'ensemble du projet)

Films réalisés par les lauréats du concours Le goût des autres


Un voyage peu commun - 2016 d'Antoine Pinson sur une idée des élèves d'une classe de 3è C du Collège Montaigne de Lormont

Synopsis : Tous les jours le chauffeur de bus Abdel Bachir fait le même trajet, arrêt Cracovie, arrêt Pékin, arrêt Porto, arrêt Sanaa, embarquant avec lui des passagers prompts à se moquer du dernier monté...

Le film comporte une petite séance d'animation réalisée par Apolline Delporte :

 

Rencontres Clap Première

En fin d'année scolaire, les élèves de l'académie impliqués dans des projets audiovisuel exploitant les possibilités de l'image fixe et animée, mais aussi du son, sont invités à une journée de restitution au cours de laquelle leurs productions sont diffusées dans des salles de cinéma partenaire.

Dans chaque département, les élèves de collèges et lycées, mais aussi parfois d'écoles, accompagnés des équipes pédagogiques impliquées dans ces projets, ont ainsi l'opportunité de voir et de donner à voir le résultat du travail collectif mené par les élèves, sur un grand écran, dans des conditions de projections professionnelles.

Les festivals de cinéma

Les parcours EAC cinémas et audiovisuels passent par les nombreux festivals de cinéma de la région. Chaque festival propose, en partenariat avec la DAAC, un travail pédagogique spécifique qui permet aux élèves de voir de nombreuses œuvres issues de cinématographies très variées, de rencontrer des cinéastes, des techniciens, des acteurs, des critiques et des universitaires spécialisés mais aussi de pratiquer dans des ateliers de création audiovisuelles ou dans des ateliers d’écriture.

Le Festival de Biarritz (25 septembre  au 1er octobre 2017)

Le Festival du Film d’Histoire de Pessac (20 au 27 novembre 2017)

Le Festival «  les Nuits magiques » (29 novembre au 10 décembre 2017)

Le Festival des Programmes audiovisuels de Biarritz (FIPA) (23 au 28 janvier 2018)

Le Festival « Rencontre sur les docks » (7 au 10 mars)

Le Festival «Rencontres latino-américaines » (7 au 13 mars 2018)

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École