Toute l'actualité

PARTAGER CETTE PAGE

Les Assises pédagogiques du Centenaire à Bordeaux, les 25, 26 et 27 mars 2019

Le 25 mars 2019, Olivier DUGRIP, recteur de la région académique Nouvelle-Aquitaine, recteur de l'académie de Bordeaux, chancelier des Universités d'Aquitaine, Joseph ZIMET, directeur général de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et Emmanuelle Cuny, adjointe à la Mairie de Bordeaux, chargée de l'éducation, ont ouvert les Assises pédagogiques du Centenaire 14-18 organisées à Bordeaux du 25 au 27 mars 2019.

LES ASSISES PÉDAGOGIQUES DU CENTENAIRE À BORDEAUX, LES 25, 26 ET 27 MARS 2019

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et l'académie de Bordeaux, a souhaité restituer, à l'horizon de la fin du cycle commémoratif du Centenaire, la richesse de l'ensemble des réflexions et des projets pédagogiques mis en œuvre depuis 2012. 

Les Assises pédagogiques du Centenaire, qui se déroulent du 25 au 27 mars 2019 dans l'amphithéâtre de l'Athénée municipal de Bordeaux, ont pour objectif de présenter un bilan quantitatif et qualitatif des commémorations à l'École, à travers la tenue de tables-rondes, de conférences et d'ateliers à destination de la communauté éducative et de professionnels venus de toutes la France.

 

Deux thèmes principaux irriguent les trois journées de réflexion :

  • quel bilan quantitatif et qualitatif peut-on dresser des commémorations de la Première Guerre mondiale à l'école ?
  • le Centenaire a-t-il été l'occasion de la mise en œuvre d'un nouveau paradigme commémoratif à l'école ?

 

Les Assises pédagogiques du Centenaire mettent l'accent sur la restitution de productions et projets pédagogiques parmi les centaines menés et labellisés par la Mission du Centenaire depuis 2012. Les acteurs pédagogiques du Centenaire sont invités à témoigner : recteurs, référents « mémoire et citoyenneté », enseignants, directeurs d'ateliers Canopé, mais également partenaires pédagogiques nationaux et internationaux de l'Éducation nationale. Une large place est laissée aux débats. 

Les travaux sont filmés par le Réseau Canopé et relayés sur le portail national des commémorations centenaire.org et sur le site Eduscol de l'Éducation nationale. 

Une programmation culturelle vient enrichir les conférences et les débats : expositions et projections de films documentaires et de films de fiction, présentation de supports pédagogiques réalisés dans les écoles, par les scolaires ou des partenaires de l'Éducation nationale. 

Écoles, collèges, lycées généraux et professionnels ont été partout en France des « territoires vivants »  de transmission. Les élèves prennent toute leur place au cœur des travaux et des discussions. Ils sont présents dans l'organisation de l'événement et sa médiatisation (plateau média animé par les élèves et des formateurs du CLEMI de l'académie de Bordeaux, accueil des auditeurs et intervenants par les élèves en BTS tourisme du lycée de Gascogne de Talence), à travers l'exposition de travaux parmi les 2 000 labellisés durant le cycle commémoratif, à travers la projection de 18 capsules audiovisuelles élaborées par Réseau Canopé, les montrant dans toute la France impliqués dans un projet commémoratif alliant histoire, lettres, arts plastiques ou musique.

 

L'objet des Assises pédagogiques est également de voir comment poursuivre, au-delà du Centenaire, la dynamique positive qui a participé au rayonnement de l'École et à la valorisation de son action.

Une classe de 3ème du collège Les Dagueys de Libourne a animé lundi 25 mars l'ouverture officielle des assises pédagogiques du centenaire dans les salons de l'hôtel de ville de Bordeaux.


 

Cette classe a suivi cette année scolaire le  parcours artistique et culturel « 1918, la Grande Guerre et la paix » mis en place par la DAAC de Bordeaux. La prestation artistique qui a été proposée s'appuie sur la visite de lieux de mémoire de la Grande Guerre mais aussi sur le travail interdisciplinaire en classe à partir de documents et d'une mallette pédagogiques constituée d'objets de 14-18.

 

 Lors de cette soirée d'ouverture, les élèves ont présenté de façon sensible ce qu'a pu être la première guerre mondiale dans le corps et dans le cœur des hommes. Les élèves ont choisi de faire dialoguer l'avenir et le passé en proposant une pièce de théâtre intitulée « Le procès de la Grande Guerre » et une chanson « Les garants de la paix ». Leur prestation a été particulièrement réussie et appréciée de tous les participants.

 En savoir plus : https://bit.ly/2TEyQhR

Clôture des Assises pédagogique du Centenaire

Clôture des Assises pédagogiques du Centenaire à Bordeaux

PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

Cliquez sur le logo


 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École