Toute l'actualité

PARTAGER CETTE PAGE

Un samedi dans l'académie de Bordeaux : journée des germanistes, lauréats aux concours d'accès aux grandes écoles, Entretiens de l'Excellence

Le samedi 24 novembre 2018, dans l'académie de Bordeaux, de nombreux membres de la communauté éducative (élèves, professeurs, chefs d'établissement...) se sont mobilisés autour de trois temps forts : la 4èmeJournée des germanistes « Deutschlehrertag sprache in Bewegung » proposée par le Goethe Institut dans le cadre de l'Année de l'Allemand dans l'académie de Bordeaux, la cérémonie en l'honneur des élèves lauréats aux concours d'accès aux grandes écoles organisée dans les salons de la mairie de Bordeaux, et l'édition 2018 des Entretiens de l'Excellence qui se tenait cette année dans les locaux de l'Université de Bordeaux à Pessac. 

4ème Journée des germanistes « Deutschlehrertag sprache in Bewegung » au Goethe Institut dans le cadre de l'Année de l'Allemand dans l'académie de Bordeaux

Dans le cadre de l'Année de l'Allemand organisée en 2018-2019 dans l'académie de Bordeaux, le Goethe Institut de Bordeaux a accueilli samedi 24 novembre le « Deutschlehrertag », une journée de formation à destination des professeurs d'allemand. A cette occasion, plus de 80 enseignants d'allemand ont été réunis pour un temps de rencontres et d'échanges autour d'ateliers portant sur la thématique : «Sprache in Bewegung » (« La langue en mouvement »).

Cette journée, ouverte par le recteur Olivier Dugrip, s'est tenue en présence de Madame Gräfin Verena von Roedern, consule Générale d'Allemagne et de Madame Bénédicte Abraham, Inspectrice Générale de l'Education Nationale.

Au programme :

- une conférence sur la langue allemande par Bénédicte Abraham, inspectrice générale de l'Education nationale « Sprache in Bewegung » (« La langue en mouvement ») ;

- présentation de leur région par une délégation de Moyenne-Franconie : cette région entretient en effet des liens de jumelage avec les 3 départements de l'ancienne région Limousin (Haute-Vienne, Creuse et Corrèze) ainsi qu'avec la Région Nouvelle-Aquitaine. Au total, ce sont plus de 34 villes et communes des deux régions qui participent à ce jumelage grâce à des partenariats franco-allemands et environ 25 établissements scolaires qui échangent chaque année dans ce contexte dynamique ;

- divers ateliers pour les enseignants.

Année scolaire 2018-2019 : « Année de l'Allemand » dans l'académie de Bordeaux

Tout au long de l'année scolaire 2018-2019, cette manifestation met en valeur dans les écoles, les établissements scolaires, les relations privilégiées existant entre l'académie de Bordeaux et le Land de Hesse, mais aussi les relations tissées avec les pays de langue allemande et l'apprentissage de la langue allemande.

 

L'enseignement de l'allemand dans l'académie de Bordeaux :

L'académie de Bordeaux est résolument engagée dans la dynamique qui place le multilinguisme au service de l'ouverture internationale de ses établissements et favorisant toutes les mobilités d'élèves et de personnels, qu'elles soient individuelles ou collectives.

Cette dynamique d'ouverture européenne s'exprime tout particulièrement en direction de l'Allemagne qui est le premier partenaire de l'académie de Bordeaux en termes d'appariements et de partenariats et la 4ème destination de mobilité d'élèves. C'est dans ce contexte favorable qu'en 2018 :

- 1 681 élèves issus de 68 établissements ont participé à des échanges au domicile du partenaire ;

- 50 élèves ont participé à des échanges individuels dans le cadre des programmes Voltaire et Sauzay ou d'échanges individuels avec le Land de Hesse.

Parallèlement, si l'apprentissage des langues vivantes occupe une place fondamentale dans l'enrichissement de la personnalité et dans l'ouverture au monde, il favorise également incontestablement l'insertion professionnelle des jeunes, en France et à l'étranger. C'est sur la base de ce constat que l'académie a développé son offre en direction des élèves des lycées professionnels :

- 6 établissements organisent en Allemagne des stages en entreprise pour leurs étudiants de BTS ;

- et 4 établissements d'enseignement professionnel bénéficient d'un financement Pro-Tandem pour des échanges réciproques.

La section franco-allemande du baccalauréat aéronautique de Latresne et le campus des métiers du bois de Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, qui a récemment conclu un partenariat avec un lycée de Saxe, viennent compléter ce paysage partenarial en pleine expansion.

Pour mettre en œuvre cette politique volontariste, l'académie dispose de la compétence de quelque 200 enseignants d'Allemand qui effectuent un travail remarquable. J'en veux pour preuve le constat de 1 272 élèves supplémentaires étudiant l'Allemand depuis 6 ans, ce qui porte le nombre de jeunes germanistes à plus de 15 000 élèves (public et privé sous contrat) parmi lesquels les lycéens des sections ABIBAC de Pessac (lycée Pape Clément) et de Pau.

Pour en savoir plus :

site de la DAREIC

site du Goethe Institut

Cérémonie en l'honneur des étudiants de Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE) de l'académie lauréats d'un concours d'accès aux grandes écoles

La journée du 24 novembre a également été l'occasion de mettre à l'honneur la réussite de talentueux étudiants réunis dans les salons de l'Hôtel de Ville de Bordeaux en présence du recteur Olivier Dugrip et de Marc Lafosse, conseiller municipal délégué à la mairie de Bordeaux, pour la traditionnelle cérémonie annuelle organisée en l'honneur des étudiants en Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE) lauréats d'un concours d'accès aux grandes écoles.

Issus des lycées bordelais Camille-Jullian, Michel-de-Montaigne, Gustave-Eiffel, Nicolas-Brémontier et Sainte-Marie Grand-Lebrun, ces brillants étudiants ont reçu les félicitations de la ville de Bordeaux, du recteur Dugrip et de leur proviseur pour leur belle réussite.

Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE)



Les classes préparatoires aux grandes écoles (C.P.G.E.) ont pour fonction d'accroître le niveau des connaissances des bacheliers dans différents champs disciplinaires de manière à les rendre aptes à suivre une formation en grande école dans les filières littéraires, économiques et commerciales et scientifiques. Chaque filière est subdivisée en voies.

Les CPGE visent la réussite aux concours d'entrée des écoles de commerce et d'ingénieurs, mais aussi vétérinaires ou militaires, ENS (écoles normales supérieures), École des chartes... Réparties en 3 filières (littéraire, économique et scientifique), elles mettent l’accent sur la pluridisciplinarité. Il existe 19 classes préparatoires accessibles directement après le bac. Elles accueillent chaque année plus de 40 000 bacheliers et recrutent des profils variés en fonction de la filière et des concours auxquels elles préparent.

Les écoles d’ingénieurs, les écoles normales supérieures ou encore les écoles de commerce recrutent de nombreux étudiants après une classe préparatoire. D'autres poursuites d'études sont possibles, notamment à l’université ou dans d’autres écoles (école de journalisme, institut d’études politiques...).

Pour chaque voie d'étude, un programme national d'études est fixé par arrêté, après élaboration en co-partenariat avec les grandes écoles. Ces connaissances sont évaluées par les concours qu'organisent les grandes écoles.

Pour en savoir plus :

ONISEP

ministère de l’Enseignement supérieur

 

Les Entretiens de l'Excellence 2018

Décidément placée sous le signe de la réussite et de l’ambition scolaire, la journée du samedi 24 novembre 2018 a également vu se tenir l’édition 2018 des Entretiens de l’Excellence organisés dans les locaux de l’Université de Bordeaux à Pessac en présence du recteur Dugrip.




Les Entretiens de l'Excellence

En 2004, des hauts fonctionnaires, managers et chefs d'entreprise, tous issus de la diversité, ont voulu pour montrer, par l'exemple de parcours réussis, que « la diversité est une chance pour la France et la France une chance pour la diversité ». Voulant œuvrer pour donner à cette phrase des traductions concrètes, notamment en matière d'égalité des chances, ils ont initié en 2006 l'action « Les Entretiens de l'Excellence » qui est devenue une association à part entière en 2008.

Objectif : valoriser des parcours exemplaires pour vaincre les conditionnements d'échec et inverser la défiance à l'égard des institutions.

L'association « Les Entretiens de l'Excellence » organise des journées de rencontres et d'échanges à destination des collégiens et lycéens, de la 4ème à la Terminale, plus particulièrement issus des diversités ethnique, rurale et sociale. Lors de ces événements, les élèves ont accès à plusieurs thématiques animées par des professionnels issus des mêmes milieux qu'eux et qui ont réussi dans la société française grâce à l'école républicaine.

Plus d’informations : « Les Entretiens de l'Excellence » 


Les cordées de la réussite dans l'académie de Bordeaux

Les « cordées de la réussite » ont pour objectif d'accroître l'ambition scolaire et de favoriser l'accès à l'enseignement supérieur de jeunes qui, en raison de leur origine sociale ou territoriale, s'autocensurent et ne disposent pas de toutes les « clés » pour s'engager avec succès dans une formation longue. Il s'agit de promouvoir l'égalité des chances et la réussite des jeunesà l'entrée dans l'enseignement supérieur et notamment dans des filières d'excellence.Les « cordées de la réussite » désignent des partenariats, des mises en réseau entre :
  • des établissements d'enseignement supérieur dits « têtes de cordées »: grandes écoles, universités, lycées avec classes préparatoires aux grandes écoles, écoles;
  • et des lycées et collèges dits « sources », qui accueillent une proportion importante de jeunes de milieux modestes ou issus des territoires de la politique de la ville, voire de territoires ruraux isolés.

Le partenariat entre ces établissements se traduit concrètement par la mise en œuvre d'actions multiples et structurantes : tutorat, accompagnement académique et scolaire,  accompagnement culturel, internat ou hébergement, aides diverses... etc,  qui constituent  des  réseaux de solidarité entre les divers niveaux d'enseignement.

Ces cordées, qui sont animées par des jeunes des établissements d'enseignement supérieur, visent à lever les obstacles psychologiques ou culturels en créant, par un accompagnement adapté, un pont entre l'enseignement  scolaire et l'enseignement supérieur et en montrant que des voies déjà empruntées avec succès peuvent l'être plus fréquemment encore par les élèves des générations suivantes.

L'objectif est de faire changer le regard et les a priori que les jeunes portent sur ces filières, de faciliter, par la communication des expériences et la transmission des codes appropriés, le passage vers l'enseignement supérieur dans une perspective de réussite et d'ascension sociale.

L'académie de Bordeaux compte actuellement 24 cordées de la réussite labellisées.

Pour en savoir plus : http://www.ac-bordeaux.fr/cid78453/les-cordees-reussite-dans-academie-bordeaux.html

 











PARTAGER CETTE PAGE
  • Imprimer
  • Agrandir

DSDEN DE L'ACADEMIE

Carte des établissements de France

C'EST PRATIQUE

Cliquez sur le logo


 Services de l'éducation nationale


Une sélection de services répondant aux besoins des élèves, des parents et des enseignants

services



STOP HARCELEMENT
 


N° vert  de l'académie







EN CE MOMENT

"L'apprentissage c'est votre avenir", le site référence pour tout savoir sur l'apprentissage
 




Le numérique au service de l'École